Soutenir les comptes gestion-santé en soutenant la loi RAISE

Les comptes de dépenses flexibles (FSA, sigle en anglais) sont un avantage offert par de nombreux employeurs et sont financés avec les dollars avant impôt des employés. Les FSA aident les Américains à payer une variété de coûts de soins de santé directs tels que les co-paiements, les franchises, les médicaments sur ordonnance, les soins de la vue, les prothèses auditives et les services dentaires, y compris les traitements orthodontiques. Les FSA sont limités à 2 650 $ par année en 2018.


Un projet de loi devant le Congrès, la loi RAISE, augmenterait le plafond annuel du FSA, et prévoirait d'autres modifications à la loi actuelle. La loi RAISE propose :

  • Augmenter le plafond des contributions annuel à 5000 $ du montant actuel de 2550 $ pour 2016 (2600 $ pour 2017).
  • Ajout de 500 $ US supplémentaires au plafond d’épargne de CGS pour chaque personne à charge au-dessus de deux personnes à charge.
  • Annulation de la règle actuelle "utilisé ou perdu", de manière à ce que les fonds CGS restants à la fin de l’année puissent être conservés, permettant ainsi aux participants de constituer des réserves.

Le 16 février 2017, la loi RAISE de l'AAO a été réintroduite à la Chambre des représentants des États-Unis par les principaux parrains Steve Stivers (R-OH) et Michelle Lujan Grisham (D-NM). D'autres co-sponsors comprennent :

  • Marsha Blackburn (R-TN)
  • Cheri Bustos (D-IL)
  • Chris Collins (R-NY)
  • Barbara Comstock (R-VA)
  • Peter DeFazio (D-OR)
  • Derek Kilmer (D-WA)
  • Steve Pearce (R-NM)
  • Chellie Pingree (D-ME)
  • Kyrsten Sinema (D-AZ)
  • Pat Tiberi (R-OH)
  • Paul Gosar (R-AZ)
  • Bill Flores (R-TX)
  • Elise Stefanik (R-NY)
  • John Moolenaar (R-MI)
  • Mike Kelly (R-PA)
  • David Joyce (R-OH)
  • Tim Walberg (R-MI)
  • Rober Latta (R-OH)
  • Jared Huffman (D-CA)

L'AAO tente toujours d'obtenir des co-parrains supplémentaires à la Chambre et est toujours à la recherche de parrains principaux au Sénat.