Communiqués de presse

Les orthodontistes signalent une hausse du nombre de patients qui tentent eux-mêmes de redresser les dents

23 February, 2017 - St. Louis

Dans un récent sondage mené auprès de ses membres, l'Association américaine des orthodontistes rapporte que près de 13 pour cent de ses orthodontistes membres voient des patients qui ont essayé eux-mêmes de redresser les dents; certaines de ces tentatives ont causé des dommages irréparables.

Les méthodes et les matériaux couramment utilisés pour tenter de redresser les dents eux-mêmes comprennent des élastiques, du fil dentaire, des fils de pêche, des trombones, mordre des crayons, créer de faux éléments de retenue et pousser les dents avec les doigts. « Ce que la plupart des gens ne comprennent pas, c'est que le mouvement des dents est un processus biologique qui implique la dissolution et la reconstruction des dents lorsque les dents sont déplacées vers leurs nouvelles positions », explique DeWayne B. McCamish, docteur en chirurgie dentaire, maîtrise ès Sciences, président de l'Association américaine des orthodontistes (AAO). « Il est préférable de déplacer les dents sous la supervision directe d'un orthodontiste après une évaluation en personne, y compris des dossiers de diagnostic complets. »

« C'est vraiment dommage quand quelqu'un arrive après avoir essayé un traitement orthodontique maison et nous déterminons que les dommages qu'il/elle a causés à ses dents sont si importants qu’elles ne peuvent pas être sauvées », explique le Dr McCamish. « Au moment où un citoyen ordinaire constate que quelque chose va mal avec ses dents, le problème peut ne pas être réversible, même avec de l’aide professionnelle. Le coût de remplacement d'une dent perdue peut facilement dépasser 20 000 $ au cours d’une vie entière et certainement être loin de l’idéal. Vous devez vous rappeler que l'objectif d'un bon traitement orthodontique est de tirer un sourire sain et beau pour toute une vie – les raccourcis peuvent être désastreux. »

Un orthodontiste qui a répondu à l'enquête a noté : « La patiente a essayé de fermer un espace entre ses incisives inférieures en enroulant un fil autour des deux dents. J'ai été horrifié de voir le fil au fond de la gencive et la mobilité sévère des deux dents. »

Selon les informations communiquées, la tranche d'âge des personnes essayant de redresser leurs propres dents était de 8 ans à plus de 60 ans. Trente-neuf pour cent des orthodontistes qui ont déclaré avoir vu des patients utilisant des « remèdes maison » ont dû fournir un traitement correctif et réparateur, et la majorité de ces médecins disent que les patients auraient finalement économisé du temps et de l'argent s'ils étaient allés chez un orthodontiste en premier lieu pour un traitement professionnel.

Le Dr McCamish attribue la tendance des « remèdes maison » principalement aux médias sociaux. « Il y a littéralement des centaines de vidéos sur YouTube, avec des “tutoriels” sur la façon de redresser les dents. » Environ 70 % des patients utilisant des « remèdes maison » vus par les membres de l'AAO qui ont participé à l'étude appartenaient à un groupe d'âge favorable aux médias sociaux, entre 10 et 34 ans. L'utilisation des médias sociaux dans ces groupes d'âge dépasse 80 %. (Source :http://www.pewinternet.org/datatrend/social-media/social-media-use-by-age-group/)

« Si c'est une question d'économie, de nombreux orthodontistes font une première consultation sans frais et sans obligation. C'est une occasion d'obtenir l'opinion de l'expert sur votre problème, les options pour le résoudre et, ce faisant, d'éviter les conséquences néfastes involontaires qui pourraient résulter du traitement maison. La plupart des orthodontistes travaillent avec les patients pour adapter le traitement à leurs budgets. Il est courant que les membres de l'AAO élaborent des plans de paiement sans intérêt », poursuit-il. « Nous pensons que tout le monde mérite un beau sourire sain. » Les enfants indigents peuvent bénéficier d'un traitement gratuit avec le programme de Services d'orthodontie donnés de l’AAO..

Les progrès accomplis dans la technologie et les techniques offrent aux patients plus d'options que jamais. Les choix de traitement les plus invisibles d'aujourd'hui comprennent des gouttières transparentes, des appareils dentaires céramiques (de couleur dentaire) et des appareils linguales (derrière les dents). Des gouttières petites, élégantes et plus traditionnelles peuvent aussi être une option.

« Avoir confiance dans votre sourire est inestimable », dit le Dr McCamish. « La meilleure façon de tirer ce sourire est de travailler avec le professionnel de la santé le plus qualifié : l'orthodontiste. Le public est invité à utiliser le service « Trouver un orthodontiste » sur mylifemysmile.org pour localiser les orthodontistes membres de l’AAO à proximité. »

À propos de l'Association américaine des orthodontistes

Les membres de l'Association américaine des orthodontistes (AAO) aident les enfants, les adolescents et les adultes à obtenir de beaux sourires sains.

Les orthodontistes sont des spécialistes qualifiés qui diagnostiquent, préviennent et traitent les irrégularités dentaires et faciales afin d'aligner correctement les dents et les mâchoires. Les orthodontistes reçoivent deux à trois années d'études spécialisées supplémentaires en plus de l’école dentaire dans le cadre d'un programme de résidence en orthodontie agréé.

Fondée en 1900, l'AAO est la plus ancienne et la plus grande organisation de spécialités dentaires du monde. Elle représente plus de 19 000 membres orthodontistes aux États-Unis, au Canada et à l'étranger. L'AAO encourage et parraine des recherches clés pour permettre à ses membres de fournir des soins de la plus haute qualité aux patients et s'engage à sensibiliser le public sur le besoin et les avantages du traitement orthodontique.

Seuls les orthodontistes peuvent devenir membres de l'AAO. Pour plus d'informations, et pour trouver des orthodontistes membres de l’AAO près de chez vous, consultez aaoinfo.org.

Contact avec les médias

Pam Paladin:

l'Association américaine des orthodontistes
314.993-1700, ext. 524
ppaladin@aaortho.org